Flûte

La flûte est un terme générique désignant un instrument de musique et une famille d’instrument de musique à vent. Retrouvez ci-dessous les différentes variantes de flûtes existantes.

Structure et composition de le flûte

Le son de la flûte est produit par l’oscillation d’un jet d’air autour d’un biseau en encoche, droit ou en anneau. Le souffle du musicien nécessite d’être dirigé. Soit il faut passer par un conduit, soit via une soufflerie de type mécanique, soit directement par les lèvres de l’instrumentiste.

La forme de la flûte se base sur des mêmes dérivés. Généralement elle a la forme d’un tube mais il arrive que la flûte possède une forme globulaire comme pour l’ocarina. Pour faire passer et moduler le son, la flûte se compose d’un ou de plusieurs tuyaux, avec ou sans trous, et parfois une coulisse. La composition de l’instrument de musique varie. La matière joue directement sur la forme du son : On en retrouve en graminée, en pierre, en bois, en os, en corne d’animal, en ivoire, en terre cuite, en plastique, en métal, en métal précieux et même en cristal.

Histoire de la flûte

Depuis la Préhistoire la flûte est l’un des instruments de base de la musique humaine. Elle se retrouve dans l’ensemble du monde où est passé l’homme, et sous toutes sortes de formes. Fabriquée en pierre ou en os, elle permet de réaliser aisément un son. Les plus vieilles retrouvées datent de 35000 ans (paléolithique supérieur).

Pour les plus célèbres :

  • La flûte de pan existait en Grèce dès le VIIe siècle avant J.-C.
  • Le tin whistle ou flûte irlandaise est apparue au XIIe siècle,
  • La flûte à bec quant à elle date du XIVe siècle.